La SCELF, Société Civile des Editeurs de Langue Française.

Société Civile des Editeurs de Langue Française

CONNEXION       FAQ

Pour sa peau
MARMION Luce
Corsaire
Thriller
Paris, New York
Un mois
Paris 2016. La traque d’un jeune graffeur qui colle des posters en peau de femme sur les murs de Paris. Son but, posséder la peau diaphane d’une adolescente proche du privé qui le poursuit.
Las de constater que ses œuvres collées sur les murs de Paris se délitent avec les intempéries, Alexis, un jeune artiste urbain d’origine russe, délaisse le papier kraft utilisé pour ses affichages au profit d’un cuir bien particulier. De la peau humaine. Le graffeur choisit ses proies avec soin sur un catalogue idéal, le site de rencontre Lovenko. Lorsque les élues tombent entre ses mains et sont à sa merci, il les écorche avant de tanner leur épiderme qu’il transforme en un parchemin bien résistant aux intempéries. Il est loin de se douter qu’une galeriste spécialisée dans le street art fera appel à Adrien Magadur, un ex-flic devenu détective privé, pour retrouver une amie récemment disparue, non plus qu’elle sera enflammée par la qualité exceptionnelle de son travail, et souhaitera l’exposer. Magadur, une force de la nature, usé par de lourdes épreuves et une vie dissolue, se lance à cœur et à corps perdu dans cette scabreuse enquête dans laquelle, une fois encore, son implication n’aura pas de limite. Au cours d’un accrochage, l’artiste urbain fait la connaissance de Marie, une jeune rebelle adepte du graffiti et, par malheur pour le prédateur, fille d’une collègue de Magadur, à laquelle il est très attaché. L’attirance obsessionnelle du graffeur pour l’adolescente l’oblige à prendre des risques insensés en se frottant avec une jubilation mi-craintive, mi-perverse aux détectives et à l’univers des galeries, du Marais à New York. Lorsqu’il parvient à ses fins, séduire l’adolescente et la séquestrer, Adrien Magadur le traque sans merci, mais le psychopathe joue au chat et à la souris avec lui et le fait douter de lui-même, de tout. Bien que le graffeur ait veillé à verrouiller toutes les pistes, y compris les traces de son passage sur le site de rencontre, les enquêteurs et la police parviennent à le cerner. Ils découvrent alors l’ampleur de son activité meurtrière et l’origine de sa psychose. Magadur arrivera-t-il à temps pour soustraire l’adolescente à une dissection programmée ?
"Dans la brume électrique" de Bertrand Tavernier, "Le Parfum", histoire d'un meurtrier de Tom Tykwer.
Découverte et pratique du street art en milieu urbain. Description de quartiers parisiens comme le Marais. Personnages à la psychologie forte et tourmentée. Rebondissements saisissants. Récit original et surprenant sur un domaine artistique en pointe.